> et l'assistante sociale

Le Point santé organisé au sein de l’école, en lien avec la permanence de l’assistante sociale

A l’Ecole normale catholique du Brabant wallon – Louvain-la-Neuve

 

C’est dans le cadre d’un projet de santé large que le Point santé de l’école normale a été instauré dans les locaux de l’école.  Zoom avant sur ce dispositif.


Le Point santé
Les bilans de santé
Communication de l'offre
Des Avantages et inconvénients du Point santé organisé en école

 

Le Point santé

Les permanences du Point santé, ouvertes à tous les étudiants, s’effectuent en collaboration avec les permanences du service social assurées par une assistante sociale de l’école.

Cette collaboration porte sur :

- le partage du local ;

- le partage de la documentation de base sur les ressources complémentaires à Louvain-la-Neuve et en Communauté française ;

- l’expérience et l’expertise acquises par la pratique et partagées à l’occasion de rencontres.

Ces deux services aux étudiants sont complémentaires, ils peuvent se renvoyer l’un à l’autre en fonction des spécificités. Cette complémentarité est rendue visible à l’occasion de la communication aux étudiants.

Les permanences du Point santé s’effectuent tous les mercredis de 12h30 à 13h30 (excepté vacances et blocus). Elles sont assurées par un médecin ou une infirmière de l’équipe PSE.

Cette permanence s’inscrit dans le cadre du projet global de santé de l’école normale. Il est à noter que le projet santé de l’école est intégré en partie au cursus de formation des étudiants (projet de stage en école sur des questions de santé, cours de promotion de la santé, de brevet européen de premiers secours, journée sportive, etc). Cette particularité influence l’utilisation que les étudiants font des ressources qui leur sont proposées dans le Point santé.

Résultats de l'enquête (PDF) menée auprès des étudiants de l'ENCBW Louvain la Neuve

Interview de Anne-Catherine Jacquet , infirmière de l'équipe PSE

-> Retour au menu

Les bilans de santé

Les bilans de santé s’effectuent au centre PSE. L’équipe PSE leur a donné un sens nouveau aux yeux des étudiants, en tant qu’étudiants et en tant que futurs enseignants.

  • Le bilan de santé est élargi aux questions de santé que se posent les étudiants (voir ci-dessus le bilan de santé élargi à l’Institut Cardijn).
  • Le sens du bilan de santé pour l’ensemble de la population scolaire du fondamental et du secondaire est explicité à ces étudiants, futurs enseignants.

Interview de Monique Coppé, directrice de l'ENCBW à Louvain la Neuve

-> Retour au menu

 

Communication de l’offre

L’existence du Point santé est communiquée à tous les étudiants et aux enseignants de l’école normale (en tant que prescripteurs ou relais d’information).

L’existence de ce Point santé est communiquée de diverses manières.

  • L’équipe PSE fait un tour des auditoires afin d’annoncer ce service. Les étudiants reçoivent un petit carton MEMO.
  • Le local est fléché les jours de permanence par la mascotte santé.
  • Les professeurs sont informés par la directrice et l’équipe PSE à l’occasion des Conseils d’enseignants.
  • Une information est communiquée aux délégués de classes via les Conseils. Le projet santé, publié sous la forme d’un petit carnet est diffusé à l’occasion des Conseils de classe de début d’année aux nouveaux étudiants.
  • A l’occasion des visites médicales effectuées pour les étudiants de 1ière année, l’équipe PSE informe  chaque étudiant de l’existence de cette permanence.
  • 10 affiches, portant sur les actions de santé en cours dans l’école, contiennent un rappel permanent du Point santé.

Interview de Anne-Catherine Jacquet à ce propos , infirmière de l'équipe PSE

-> Retour au menu

 

Avantages et inconvénients du Point santé organisé en école

Avantages

  • La présence du Point santé dans l’école facilite l’accès des étudiants.
  • La présence du Point santé et donc des membre de l’équipe PSE en école, rend visible la préoccupation de l’école et du centre PSE de la santé des étudiants.
  • L’organisation du Point santé dans l’école permet une meilleure intégration de l’équipe PSE dans l’école et une plus grande proximité avec les étudiants.
  • La proximité facilite également les contacts avec les enseignants.
  • Cette proximité permet d’être en lien avec les projets de l’école et les personnes qui les portent.
  • Le Point santé est organisé dans le même local que la permanence du service social de l’école et en synergie avec celle-ci, ces deux permanences complémentaires peuvent se renforcer l’une l’autre.

Inconvénients

  • La plage horaire prévue par décret est trop petite. Les déplacements du centre PSE vers l’école sont une perte de temps.
  • L’école doit libérer un local ad hoc, répondant aux normes du décret, facilitant l’accès aux étudiants et permettant cependant une certaine discrétion de leur démarche.
  • La permanence doit s’organiser en fonction de la vie de l’école en tenant compte de la présence des étudiants (horaire hebdomadaire, horaire des stages, etc.). Et cela peut constituer un véritable casse-tête.
  • Il faut pouvoir disposer d’un minimum de documentation. Celle-ci ne peut pas toujours rester dans le local de permanence lorsque celui-ci est affecté à d’autres occupations en dehors de la permanence santé.
  • La démarche de l'étudiant est moins confidentielle.

-> Retour au menu