> recommandations

Des recommandations, à discuter

Notre expérience n’est pas longue. Elle mérite d’être poursuivie. Voici, dès lors, sur cette base, des recommandations…à discuter

Le Point santé prend plus de sens dans le cadre d'un projet santé de l'école
Le Point santé, en école ou au PSE ?
Disposer de ressources et de partenaires locaux
Communication de l'offre

 

Le Point santé prend plus de sens dans le cadre d’un projet global

Dans le cadre de la recherche-action menée dans les trois écoles, le Point santé a pris place dans une démarche globale de projet santé développé dans l’école. Ce projet général donne tout son sens à l’organisation du Point santé. Point santé qui, dans cette perspective globale, est un élément parmi d’autres.

L’analyse des besoins des étudiants et des problématiques de santé spécifiques, menée au point de départ du projet santé, a permis aux membres de l’équipe PSE d’être confortés dans la connaissance ou la perception qu’ils en avaient. Ces problématiques constituent d’ailleurs la toile de fond des questions qui leur sont posées dans le cadre du Point santé et du bilan de santé.

La dimension collective des actions menées dans le cadre du projet santé et la dimension individuelle des rencontres effectuées dans le cadre du Point santé sont complémentaires, elles s’alimentent l’une l’autre.

Interview de Anne-Catherine Jacquet , infirmière de l'équipe PSE

-> Retour au menu

 

Une permanence en école ou au centre PSE ?

Dans le cadre de la recherche-action, nous avons testé la permanence du Point santé dans les locaux de l’école et dans les locaux du centre PSE. Après évaluation par les étudiants, les équipes santé et les membres de l’équipe PSE, après avoir pesé les avantages et les inconvénients de chaque formule, voici des conclusions…à discuter.

L’organisation du Point santé dans les locaux du centre PSE est pertinente à condition que le centre soit géographiquement très proche des écoles, que ce projet soit le projet de toute l’équipe, qu’il y ait un espace disponible, que les permanences soient tenues par les membres de l’équipe connaissant ce public spécifique. Une documentation fournie constitue un atout facilitant la démarche des étudiants. Cependant, nous avons constaté que la distance constitue un inconvénient. Elle freine la démarche des étudiants. Elle ne favorise pas une présence régulière de l’équipe PSE au sein de l’école rendant visible la préoccupation pour la santé des étudiants et facilitant les contacts nécessaires à une vraie dynamique au sein de l’école.

L’organisation du Point santé au sein de l’école nous apparaît être une solution très pertinente à condition que cette permanence s’articule avec un projet santé dans l’école. Elle est rendue encore plus pertinente si elle peut être associée aux bilans de santé organisés également dans l’école, étendant dès lors le temps de présence de l’équipe PSE dans l’école. Le projet santé dans ses dimensions collectives, les bilans de santé et le Point santé constituent alors trois entrées, trois leviers d’une dynamique de promotion da la santé auprès des étudiants.

-> Retour au menu

 

Disposer de ressources et de partenaires locaux

Les étudiants demandent des informations, des outils : il faut en disposer.

Pour relayer adéquatement, il faut se constituer un bon répertoire de ressources locales.

-> Retour au menu

Communication de l’offre

Un effort spécial doit être fait en matière de communication de l’offre : passage en auditoires, cartes de visite, information auprès des enseignants et du secrétariat, informations très visibles et permanentes aux valves, etc.

L’évaluation par les étudiants montre que cette information est indispensable mais elle n’est pas aisée.

  • Le passage en auditoire de membres de l’équipe santé de l’école dont les membres de l’équipe PSE constitue un des canaux de communication les plus efficaces.
  • L’information à propos du Point santé doit être permanente dans l’école : valves, fléchage, signalisation du local, etc.
  • Les enseignants constituent aussi une cible de communication : ils sont en contact permanent avec les étudiants et peuvent les orienter, si nécessaire, vers le Point santé. On peut les contacter à l’occasion d’une assemblée générale, d’un conseil pédagogique, par les valves de la salle des professeurs, etc.
  • Les secrétaires à l’accueil peuvent aussi constituer un très bon relais.

Interview de Chantal Sermeus, secrétaire à l'ENCBW Nivelles

-> Retour au menu