Les ateliers du blocus : une animation pour et par les étudiants pour mieux vivre son premier blocus

 

Une vingtaine d’étudiants assis derrière leurs tables papotent et attendent, curieux.

Un animateur ouvre la séance par une courte présentation de l’atelier.  Il invite ensuite les étudiants à exprimer ce qu’évoque pour eux ce premier blocus en études supérieures. Quelques instants de silence. Une première idée est lancée. Les autres fusent alors et se font écho  : temps d’étude, fêtes, fatigue, la famille, méthode de travail …Un autre animateur les note au tableau et les classe par rubrique : organisation du temps, stress, sommeil, alimentation, détente, relations… L’attention est vive, des dialogues s’ébauchent.

La séance se poursuit par un échange instance durant lequel les animateurs veillent à mettre en valeur la vision et le savoir-faire des étudiants tout en les complétant par des informations, des repères nécessaires.

Les étudiants des classes supérieures témoignent de leur façon d’aborder la matière, de s’organiser. Ils expliquent les attentes des professeurs. Leur expérience intéresse particulièrement les nouveaux. 

L’heure et demie passe rapidement. Les questions principales concernant l’organisation du blocus, ses conséquences éventuelles sur la santé et les pistes de réponse à y apporter ont pu y être abordées. L’échange a permis à certains de pouvoir mieux s’organiser, à d’autres de diminuer le stress d’un cran, à d’autres encore de se sentir moins seuls face à leur inquiétude. 

Les objectifs, la méthodologie, l’évaluation (PDF)