Interview de Bénédicte Rasson

Professeur de psychopédagogie à l'ENCBW

"Nous devons donner aux étudiants les conditions de travail qui leur permettent de gérer  leur formation, leur temps, leur fatigue, leur stress.

Bien sûr, nous avions déjà conscience des difficultés des étudiants dont ils nous faisaient part. Mais, à partir de la réflexion en santé de l’école, nous en avons tenu compte plus clairement. (…) Ces questions se travaillent en Conseil des enseignants ou en Assemblée générale sur base de propositions de quelques enseignants, pas toujours les mêmes d’ailleurs.

Parallèlement à une réflexion méthodologique et didactique, l’enquête sur la santé et le projet santé qui en a résulté ont permis de mettre efficacement en évidence les problèmes et d’y mettre des mots.  Dès lors, nous avons pu dégager des pistes afin d’améliorer les conditions de travail des étudiants.

Le projet santé, ce ne sont pas que des paroles. La santé n’est pas qu’aux mains d’une équipe qui porte ce projet. Cela se concrétise dans des décisions. Les professeurs étaient preneurs et sensibles à la question. "

Texte intégral de l'interview de Bénédicte Rasson (PDF)