> Interviews individuelles

Les interviews individuelles

L’enquête par interview individuelle permet de récolter des informations approfondies et personnelles sur les représentations de ce qu’est un étudiant en bonne santé, sur les problèmes de santé des étudiants et leurs déterminants, et sur leurs liens avec les études. Elle offre aussi l’avantage de ne pas représenter de difficultés particulières d’organisation. L’enquête donne l’occasion de repérer les partenaires potentiels et de cerner comment chacun définit les responsabilités de l’école et des étudiants par rapport à la santé. Les résultats de cette enquête constituent le matériel sur lequel se baser pour concevoir le questionnaire de l’enquête quantitative, mais aussi pour déterminer déjà les grandes lignes du projet santé. Enfin, grâce à ces différentes rencontres personnelles, le processus de promotion de la santé au sein de l’école commence à prendre son envol.


Qui interviewer ?
Le guide d'interview
Traiter les informations

Recommandations pour réaliser l'enquête qualitative... à discuter

Une alternative : le "Focus group"

Qui interviewer ?

Les interviews ont été réalisées auprès des membres de chaque équipe santé et de membres représentatifs des différentes composantes de l’école ou impliqués dans celle-ci : étudiants, professeurs, directeurs, secrétaires, personnel technique, assistante sociale, médecins et infirmières du PSE. Le choix des personnes a été déterminé en équipe santé, en tenant compte d’une certaine représentativité telle que les années d’étude, le type de cours, le sexe, la participation ou non à des organes de négociation …

Environ une quinzaine de personnes ont été interrogées dans chaque école. Les interviews ont été réalisées par des personnes extérieures à l’école pour garantir plus de liberté d’expression : des membres de l’équipe d’Univers santé et une stagiaire

-> Retour au menu

Le guide d'interview

Chaque rencontre a été réalisée sur base d’un guide d’interview (Voir encadré ci-dessous). Elles ont été enregistrées afin de faciliter leur retranscription et pour éviter les pièges de l’interprétation.

En début d’entretien, un rappel du contexte, des objectifs et de la méthodologie par saturation progressive des informations était effectué

-> Retour au menu

Traiter les informations

Les entretiens ont été retranscrits sur base des enregistrements.

Des étudiants jobistes ont été mis à contribution pour cette tâche en travaillant environ 1h00 pour retranscrire un entretien d’une 1/2h à 3/4h.

Un exemple : la retranscription de l’interview d’un enseignant (voir PDF)

Ensuite, Univers santé a effectué une synthèse des informations en classant les réponses par question et par statut des personnes (étudiants, professeur …) et en tâchant de regrouper les réponses par thème abordé, tels que les relations interpersonnelles, le stress, la fatigue, l’alimentation, etc. Quand les réponses étaient identiques, elles n’étaient reprises qu’une seule fois, tout en veillant à conserver les nuances et les différences.

Chaque équipe santé a pris connaissance de cette synthèse.

La récolte de données par saturation progressive a été abondante et intéressante pour chaque établissement. En classant, analysant et en comparant les réponses, nous avons pu remarquer que très souvent le concept de la santé était perçu dans une approche globale.

Toutefois, il est apparu qu’il serait aussi nécessaire de s’accorder collectivement sur des notions telles que la santé, un étudiant en bonne santé, la prévention santé au sein de l’école.

Nous avons pu répertorier une série de problèmes ou de questions qui souvent se rejoignaient, ou se déclinant différemment selon la place occupée au sein de l’école. Des thèmes majeurs sont apparus : le stress, la fatigue, l’alimentation. Ces trois thématiques ont été reprises dans l’enquête quantitative.

L’hypothèse qu’une réflexion et des actions pouvaient être menées pour améliorer la santé des étudiants (et des professeurs) dans chaque établissement était confortée. Mais il ressortait aussi qu’il était important que chacun occupe une place précise, et que les limites des rôles de chacun devraient sans doute être redéfinies.

Résultats de l’enquête qualitative à l’ENCBW de LLN (PDF)

Résultats de l’enquête qualitative à l’ENCBW de Nivelles (PDF)

Résultats de l’enquête qualitative à l’Institut Cardijn (PDF)

-> Retour au menu

 

Recommandations  à discuter pour réaliser l’enquête qualitative...

-> Retour au menu

Les "focus groups"

Une autre façon de procéder pour réaliser une enquête qualitative aurait pu être la constitution de "focus groups". Par cette méthode, un animateur pose quelques questions ouvertes à une dizaine de personnes représentatives.

Cette formule permet aux personnes présentes de rebondir sur ce qu’elles entendent et d’enrichir les apports. L’objectif est de recueillir un maximum d’informations sur les sentiments et les opinions des participants, en encourageant l’expression individuelle.

Cette méthode, très riche, nécessite une certaine formation de la part de l’animateur et entraîne un travail particulièrement important pour traiter les données récoltées. Elle entraîne également un peu de contraintes organisationnelles.

Pour ces raisons très pratiques, le choix pour la recherche s’est porté sur les interviews individuelles.

-> Retour au menu